Histoire

Sylvain Gauthier fait le choix de rester en terre ardéchoise à la fin de ses études. Il se crée ainsi un réseau de vignerons avant de lancer son activité en 2007 après avoir récupéré des vignes en location.

Pendant plusieurs années, il effectue un véritable travail de plantation (défricher, bêcher, etc.) tout en continuant à développer le domaine par l’acquisition de terrains. Aujourd’hui, Sylvain Gauthier détient plus de 10 hectares de vignes dont les 2/3 sont en coteaux et situé dans un rayon de 15 kilomètres autour de la cave.

Nous retrouvons, sur la commune de Sarras, la plus au Nord, les vignes sur les coteaux exposées Sud. Un terroir de granite offrant un Saint-Joseph rouge avec de la profondeur et une belle maturité. Plus au Sud, à Saint-Jean de Muzols dans le berceau historique de l’appellation Saint-Joseph, avec un profil différent et des vins plus en finesse. 

Quant aux cépages blancs (Roussanne), ils sont cultivés principalement à Ozon avec une exposition Est offrant un climat moins chaud et permettant de garder de la fraîcheur. On parle du Loess une roche sédimentaire détritique formée par l’accumulation de limons issus de l’érosion éolienne pour qualifier ce terroir. 

Pour finir, Sylvain Gauthier nous fait prendre un peu d’altitude sur la commune de Sécheras pour nous dévoiler ses vins de pays (Syrah et Viognier) imprégnés de la fraîcheur des plateaux ardéchois.  

UN
TERROIR

Sylvain Gauthier fait le choix de rester en terre ardéchoise à la fin de ses études. Il se crée ainsi un réseau de vignerons avant de lancer son activité en 2007 après avoir récupéré des vignes en location. 

Pendant plusieurs années, il effectue un véritable travail de plantation (défricher, bêcher, etc.) tout en continuant à développer le domaine par l’acquisition de terrains. Aujourd’hui, Sylvain Gauthier détient plus de 10 hectares de vignes dont les 2/3 sont en coteaux et situé dans un rayon de 15 kilomètres autour de la cave.

Nous retrouvons, sur la commune de Sarras, la plus au Nord, les vignes sur les coteaux exposées Sud. Un terroir de granite offrant un Saint-Joseph rouge avec de la profondeur et une belle maturité. Plus au Sud, à Saint-Jean de Muzols dans le berceau historique de l’appellation Saint-Joseph, avec un profil différent et des vins plus en finesse.

Quant aux cépages blancs (Roussanne), ils sont cultivés principalement à Ozon avec une exposition Est offrant un climat moins chaud et permettant de garder de la fraîcheur. On parle du Loess une roche sédimentaire détritique formée par l’accumulation de limons issus de l’érosion éolienne pour qualifier ce terroir. 

Pour finir, Sylvain Gauthier nous fait prendre un peu d’altitude sur la commune de Sécheras pour nous dévoiler ses vins de pays (Syrah et Viognier) imprégnés de la fraîcheur des plateaux ardéchois.